Mission

NOUS FAISONS UNE DIFFÉRENCE

Mission à venir

Décembre 2018

Nous sommes actuellement en préparation pour la mission qui se tiendra en décembre 2018. C’est une mission de chirurgie qui aura lieu à l’hôpital Julia à Jamkhed. Au courant de la dernière année nous avons procédé à l’évaluation médicale de centaines de personnes parmi lesquelles nous avons sélectionnés 150 patients jugés plus prioritaires.

Voici les membres qui participeront à la

mission de décembre 2018

Missions passées

Voici nos équipes en action

2017

La fondation Libération de la pauvreté a fait don à l’hôpital Julia, à Jamkhed, d’équipement médical spécialisé permettant la réalisation d’interventions spécifiques aux besoins de la population. Par exemple: un Dermatome a été remis, permettant de faire des greffes de peau auprès de personnes ayant subi de grandes brûlures. La salle de stérilisation a été modernisée grâce a des dons d’équipements de la fondation.

La fondation Libération de la pauvreté a été témoin d’une grande reconnaissance de la part de la communauté de Jamkhed. En effet, plusieurs patients ayant reçu une intervention en 2016 nous attendaient à l’hôpital de Julia afin de nous remercier de l’immense changement que nous avons fait dans leur vie.

Au total 3 missions chirurgicales ont eu lieu en 2017 et 224 patients ont reçus une intervention chirurgicale. La fondation Libération de la pauvreté a financé la mission chirurgicale italienne, australienne ainsi que celle du Québec.

2016

La Fondation Libération de la pauvreté a procédé à sa première mission chirurgicale.

Une équipe de spécialistes montréalais a travaillé auprès de 77 patients. Ce sont principalement des opérations orthopédiques et des relâchements de contracture avec greffe de peau qui ont été effectuées. Les opérations ont été effectuées sur des gens aillant un ou plusieurs handicaps, de naissance ou secondaire à un accident, les rendaient dépendants ou incapable de travailler. Une équipe d’étudiants en médecine s’est occupé de faire les suivis des opérations. Ils ont travaillé en vidéo conférence avec une ergothérapeute de Montréal, Mme Brisebois.

Au total, 2 missions chirurgicales ont eu lieu en 2016.

2014

Plusieurs professionnels de la santé (chirurgien, anesthésiste et infirmière) ont approché la fondation Libération de la pauvreté afin de s’impliquer dans la création de missions chirurgicales. Nous avons alors débuté l’organisation de ces missions en travaillant sur leur planification financière, leur logistique, la coordination, l’évaluation des besoins en médicaments et en matériel opératoire.

2015

La Fondation Libération de la pauvreté a fait le don de médicaments et de matériels médicaux, afin de préparer les salles opératoires pour les futures missions chirurgicales. Elle a aussi organisé la préparation de la logistique des mission des chirurgies entre les chirurgiens et les professionnels de la santé des différents pays: Montréal-Canada, Milan-Italie, Canberra-Australie.            

2013

La fondation Libération de la pauvreté a financé un programme de construction d’habitation en ciment. Nous avons formé des travailleurs dans la communauté pour la construction des maisons de ce type. Nous utilisons toujours la technologie de coffrage introduit en 2011.

2012

La fondation Libération de la pauvreté a participé au financement de la confection de jambes artificielles. Le pied Jaipur est une prothèse fait à la main localement pour un mode de vie rural. En 2014, près de 400 jambes artificielles ont été fabriquées.

La fondation Libération de la pauvreté a envoyé une équipe pour une mission de chirurgies des cataractes. La mission a été dirigé par le Dr Fortin, une ophtalmologiste de Montréal.

La Fondation Libération de la pauvreté a financé et donné un programme de formation en pré et post natalité afin de former des femmes de la communauté de Jamkhed en suivis de grossesse. Ce programme a été dirigé par Marie-Josée Lévesque, infirmière et Brigitte Breault, vidéaste.

2009-2011

La fondation Libération de la pauvreté en partenariat avec des entreprises québécoise ont fait don de panneaux de coffrage et ont transmis leur expertise pour le développement durable. Une équipe du Québec a formé des gens de la communauté de Jamkhed pour la construction de nouvelles habitations. La population de Jamkhed bénéficie maintenant de meilleures connaissances et de la technique pour construire de nouveaux bâtiments.

La fondation Libération de la pauvreté a participé au financement de formation auprès des travailleuses sociales du village. La santé des femmes et des nouveaux nés était l’un des thèmes principaux de cette mission. Les travailleuses sociales sont indispensables à l’accessibilité des soins santé puisqu’elle assurent les soins de première ligne.

1988-2008

La fondation Libération de la pauvreté à construit une école donnant l’éducation au niveau primaire et secondaire. Plus de 10 000 étudiants y ont reçu leur diplôme. La fondation a aussi introduit les technologies à ses différents programmes. Des ordinateurs ont été mis à la disposition des étudiants. Nous avons aussi créé des cliniques mobiles qui ont permis de traiter plus de 60 000 patients. Plusieurs missions médicales ont aussi vu le jour, comme des camps de chirurgie de cataractes conjointement avec Eye Foundation of America.